Pour les ruminants

L’ostéopathie pour les Bovins est particulièrement destinée aux vaches laitières ou bovins à viande. Dans les deux cas, celles ci peuvent être amenées à subir des traumatismes qui pénalisent leur production.

L’éleveur qui serait tenté de soigner certains traumatismes par l’utilisation de substances chimiques préférera utiliser la médecine ostéopathique qui évite l’intrusion médicamenteuse dans la chaîne alimentaire.

En production bovine la performance est importante, par cela les éleveurs consacrent du temps et de l’argent à la génétique des bêtes, à l’alimentation, l’environnement et bien sûr à la santé de leur cheptel. L’ostéopathie est donc une source de profitabilité pour un éleveur.

Les vaches sont très particulièrement réceptives à cette médecine et nous permettent d’obtenir des résultats très rapidement.

Les blessures ou traumatismes sont fréquents chez ces animaux d’élevage :

  • une glissade dans un pré ou dans une stabulation,
  • un coup violent sur une hanche au passage d’une porte,
  • chevauchements, bousculades (par exemple, lors des chaleurs une interaction violente entre deux bêtes),
  • boiteries diverses du boulet, de la hanche, de l’épaule,
  • une difficulté à se relever : vaches « couchées »,
  • un changement d’attitude (vache qui donne des coups de pied à la traite par exemple),
  • vache qui donne mal son lait,
  • mammite
  • après un vêlage un peu difficile,
  • un veau qui ne tète pas,
  • veaux dérotulés ou déhanchés voire incapables de se lever... et ce à la suite d’extractions forcées,
  • veaux anorexiques,
  • mauvais positionnement d’un membre, problèmes de croissance (veau),
  • pathologies diverses en lien avec les organes internes.